Antigone 34 part, Des soucis et des hommes reste: les mystères de la ligne éditoriale de F2

Sujet(s) abordé(s) :

Le couperet est tombé : il n’y aura pas de seconde saison pour la série policière de France 2 Antigone 34. Pourquoi ? Officiellement, la chaîne aurait décidé (selon le journal Midi Libre) d’arrêter la série pour cause d’audiences insuffisantes…


Pour rappel, les six épisodes de cette mini-série avait rapporté en moyenne un tout petit peu moins de 3 millions de téléspectateurs, et une pda moyenne tournant autour des 12% à la chaîne. Ce n’est pas le far west en effet. Oui mais…Si Antigone 34 n’a pas effectivement été assez performante pour être qualifiée de succès, elle n’est pas si loin des audiences d’une autre série de la chaîne qui a pourtant été renouvelée, elle !
Je pense à Des soucis et des hommes dont j’avais fait une brève lors de la diffusion Des soucis et des hommes : une fiction de France 2 qui ne marche pas, renouvelée !
Il suffit même de comparer les audiences pour s’étonner : mi février, le premier prime avait rassemblé une moyenne de 3,25 millions de téléspectateurs (12,7% de pda) ; le deuxième avait enregistré une nette baisse et culminé à 10,5 % de pda ; le dernier encore moins bien avec 2,5 millions de téléspectateurs en moyenne pour 9,6 % du public. La cata !
Moins bien qu’Antigone 34, pourtant, tandis que cette dernière est arrêtée sèchement par la chaîne qui sanctionne à juste titre une contre performance, elle donne une seconde chance à l’autre. Deux poids, deux mesures, donc. Je ne résiste pas à conclure avec quelques passages de la célèbre fable de La Fontaine, Les animaux malades de la peste : « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés (…) le Lion tint conseil, et dit : mes chers amis, je crois que le Ciel a permis pour nos péchés cette infortune ; que le plus coupable de nous se sacrifie aux traits du céleste courroux, peut-être il obtiendra la guérison commune. (…) Qu’il est bon que chacun s’accuse ainsi que moi
car on doit souhaiter selon toute justice que le plus coupable périsse. (…) On n’osa trop approfondir du Tigre, ni de l’Ours, ni des autres puissances les moins pardonnables offenses. (…) L’Âne vint à son tour, et dit : J’ai souvenance qu’en un pré de Moines passant, la faim, l’occasion, l’herbe tendre, et je pense quelque diable aussi me poussant, je tondis de ce pré la largeur de ma langue. (…) Un Loup quelque peu clerc prouva par sa harangue qu’il fallait dévouer ce maudit Animal (…) rien que la mort n’était capable d’expier son forfait : on le lui fit bien voir. Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de Cour vous rendront blanc ou noir ». À méditer…
Apprenez vous aussi à créer une série avec le cours écrire une série tv, les quatre ingrédients d’une bonne bible de série.

2 comm. sur « Antigone 34 part, Des soucis et des hommes reste: les mystères de la ligne éditoriale de F2 »

  1. Anonyme écrit le 17 mai 2012 à 12:45

    Disons peut-être qu'avec Antigone 34, France TV a essayé de proposer un concept différent de série policière et a tout simplement réalisé que la sauce n'a pas pris et que donc il serait difficile de faire pencher la balance dans l'autre sens

    Alors que Des Soucis et des hommes est peut-être une série qui pourra tirer une leçon de ses erreurs et reprendre un nouveau départ, le concept reste plus accessible pour le public qui aura tout de même manifesté de l'intérêt pour celle-ci (selon les audiences assez bonnes de la 1ère soirée) contrairement à des séries comme Rani, Clash et Antigone qui apparemment n'ont même pas réussi à susciter une vraie curiosité

  2. Ecrit écrit le 20 mai 2012 à 13:00

    @anon: Merci de nous proposer votre grille de lecture que je trouve intéressante. Laissez moi néanmoins comparer les audiences de façon précise pour valider vos suggestions. Il apparaît qu'Antigone 34 a attiré sur le premier prime une moyenne de 3,35 M de curieux (12,9% de pda) contre 3,25 M (12,7% de pda) pour Des soucis et des hommes. Sur le deuxième prime : Antigone a surfé sur une moyenne de 2,94 M de téléspectateurs (11,6 % de pda) contre 2,75 M (10,5% de pda) pour Des soucis et des hommes. Sur le troisième prime : la série policière a fini sur une moyenne de 2,85 M de curieux (11,4% de pda) contre 2,6 M (9,5% de pda) pour Des soucis et des hommes, qui avait droit à un dernier prime où elle a clôturé à 2,5 M (9,5% de pda).
    Pour comparer les deux courbes de façon visuelle, retrouvez la courbe d'audience complète de la série policière ici et celle de la comédie de moeurs bobo ici. Nous voyons néanmoins que le drama a fait moins bien que la série policière, certes de peu, mais tout de même. Clash en est actuellement à moins de 2 M de téléspectateurs, et Rani culminait un peu au-dessus des 3 M (11% de pda moyenne) donc la encore, mieux que le drama.
    Je ne vous suis donc pas tout à fait sur votre analyse des audiences, puisque Rani et Antigone 34 (pas Clash je vous l'accorde) ont attiré autant voire plus de curieux que le drama.
    Enfin, je crois voir ce que vous entendez par "accessible", Des soucis et des hommes en tant que comédie sociale de groupe est un genre plus adaptable en termes d'intrigues, de sujets voire plus malléable qu'une série policière, ou une série en costume, dont les contraintes de genre segmentent par essence leurs audiences. Mais au fond, je ne sais pas si c'est une chance pour un low concept qui a priori n'a pas encore trouvé sa voix, son style, son sens.
    Espérons simplement que la vision d'auteur défendue par ce projet pourra simplement émerger : ce que je souhaite du fond du coeur par ailleurs – je ne suis pas contre les deuxièmes chances, bien au contraire.
    Je rappelle à toutes fins utiles que le producteur de cette série est Pampa Productions dirigée par Nicolas Traube, ancien directeur de la fiction de France 2. De là, à penser qu'il était mieux placé que les autres pour convaincre la chaîne de lui donner une seconde chance, il n'y a qu'un pas. Mais après tout, c'est la loi du marché, non ?

Laisser un commentaire