Borgen: le renouveau des séries politiques

Sujet(s) abordé(s) :

C’est la fin de la diffusion de Borgen sur ARTE qui a réalisé un beau succès d’audience pour la chaîne avec une moyenne de 2,4% de part de marché (environ 650 000 téléspectateurs) chaque jeudi soir sur les dix épisodes de la première saison diffusée du 9 février au 8 mars 2012 en prime time.


Pour rappel, la part de marché d’ARTE se situe à 1,7% en moyenne sur 2012.
Non seulement la série danoise a séduit les femmes (60% du public) mais elle a aussi installé un rendez-vous sur Arte en soirée autour d’une fiction feuilletonnante. La saison deux est d’ores et déjà programmée pour une diffusion à l’automne.
Plus intéressant à noter, la série créée par Adam Price (10 × 58′) est inspirée de la série américaine À la Maison blanche, diffusée sur NBC de 1999 à 2006 qui vient d’en acheter les droits pour en faire une version américaine : c’est le serpent qui se mord la queue …
Pour ceux qui auraient raté le pitch : une femme politique d’un petit parti centriste, Birgitte Nyborg, est propulsée presque malgré elle à la tête du pays lorsqu’elle est nommée Premier ministre. Elle décide de jouer son propre jeu contre une frange de ses alliés. Les électeurs la suivront-ils ?
Il semble que les téléspectateurs, oui.
Pour en savoir plus sur la création de série, n’hésitez pas à commencer votre formation avec le cours : créer une série TV, les quatre parties d’une bible.

Julie Salmon, script doctor senior chez HC

Scénariste et créatrice de fictions originales, Julie est double lauréate du fonds d'aide à l'innovation du CNC :
– Scénariste de cinéma : a écrit plusieurs longs métrages dont le premier sortira sur les écrans en 2018
– créatrice de séries : a développé plusieurs projets de série dont une sitcom produite par Whac Films (pilote tourné en 2014) et une série policière (4x52') en préparation pour Everlasting Films
– Spécialisée dans la création de comédies originales
– Sollicitée par des éditeurs et des directeurs de fiction pour accompagner leurs auteurs
Elle est aussi spécialiste du marché de la fiction (diplômée d'HEC, du mastère Médias de l'ESCP et auteure d'une thèse sur l'avenir de la fiction française primée par Les échos de la recherche).

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire