Borgen: le renouveau des séries politiques

Sujet(s) abordé(s) :

C’est la fin de la diffusion de Borgen sur ARTE qui a réalisé un beau succès d’audience pour la chaîne avec une moyenne de 2,4% de part de marché (environ 650 000 téléspectateurs) chaque jeudi soir sur les dix épisodes de la première saison diffusée du 9 février au 8 mars 2012 en prime time.


Pour rappel, la part de marché d’ARTE se situe à 1,7% en moyenne sur 2012.
Non seulement la série danoise a séduit les femmes (60% du public) mais elle a aussi installé un rendez-vous sur Arte en soirée autour d’une fiction feuilletonnante. La saison deux est d’ores et déjà programmée pour une diffusion à l’automne.
Plus intéressant à noter, la série créée par Adam Price (10 × 58′) est inspirée de la série américaine À la Maison blanche, diffusée sur NBC de 1999 à 2006 qui vient d’en acheter les droits pour en faire une version américaine : c’est le serpent qui se mord la queue …
Pour ceux qui auraient raté le pitch : une femme politique d’un petit parti centriste, Birgitte Nyborg, est propulsée presque malgré elle à la tête du pays lorsqu’elle est nommée Premier ministre. Elle décide de jouer son propre jeu contre une frange de ses alliés. Les électeurs la suivront-ils ?
Il semble que les téléspectateurs, oui.
Pour en savoir plus sur la création de série, n’hésitez pas à commencer votre formation avec le cours : créer une série TV, les quatre parties d’une bible.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire