Quand le service public cartonne dans les DOM

Sujet(s) abordé(s) :

Une récente étude de l’institut Médiamétrie a communiqué les audiences de la télévision en Guadeloupe, en Martinique et à la Réunion pour la période janvier-mars 2012. Revenant récemment d’une de ces îles de beauté, j’ai trouvé intéressant de vous laisser comparer les percées des différentes chaînes par rapport à ce qui se passe en métropole.

  • Première constatation : le petit écran est plus apprécié en Martinique (5h00 d’écoute en moyenne par jour sur les 13 ans et +) et en Guadeloupe (4h56) qu’à la Réunion (4h12) contre 3h30 et quelques pour la métropole.
  • Deuxième constatation : Les chaînes de l’offre élargie payante (nécessitant un abonnement à une offre payante, au satellite, au câble ou à l’ADSL) tirent toujours leur épingle du jeu avec 51.5% de part de marché mais qu’il s’agisse de la Guadeloupe, de la Martinique ou de la Réunion, un trait commun ressort des résultats du premier trimestre 2012, sur l’offre gratuite, France 2 et France 4 sont en très forte progression alors que les chaînes « Première » du groupe France Télévisions (Guadeloupe 1ère, Martinique 1ère et Réunion 1ère) connaissent elles une forte chute de leurs audiences. Celles-ci affichent respectivement 29.4% (contre 35.5% pour janvier-mars 2011), 16.3% (contre 22.8%) et 14.0% (contre 15.7%) de part de marché.
Faute de chiffres consolidés pour 2012, on peut rappeler que France 2 était à 14,9% de pda moyenne en 2011 et que la chaîne est passée devant TF1 lors des soirées électorales en 2012 autour de 22% de pda. Quant à France 4, la chaîne progresse et se stabilise autour des 4% de pda moyenne. Alors, est-ce une tendance annonciatrice ? Qu’en pensez-vous ?

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire