Line-up des nouveaux pitch de comédie dédiés à l’humour en famille (suite des upfronts)

Sujet(s) abordé(s) :

Suite à notre précédent billet concernant les upfronts 2013 et les nouvelles sitcoms américaines à venir, nous continuons à donner notre avis sur les autres comédies qui vont peupler nos écrans à partir de la rentrée prochaine car comme dans l’industrie de la mode, ces nouvelles séries vont donner le ton à la fiction du monde entier.


Or, s’il est bien un format roi pour illustrer la comédie, c’est la sitcom. Rythme rapide pour une programmation variée, cette année, plus que les autres, un thème aura été mis à l’honneur : la famille dans tous ses états. Thème rassembleur et universel, la famille permet en effet de s’adresser à une cible large que vise encore les gros networks US dans leur guerre incessante à l’audience (cf. aussi la cible préférée des diffuseurs français en comédie comme je le rappelais dans un conseil sur Écrire pour la famille).

Rappel des forces en présence

  • CBS est le leader incontesté des audiences. C’est le seul network dont les séries peuvent rassembler plus de 20 millions de téléspectateurs de façon régulière. Avec une audience moyenne à 11 M de téléspectateurs par prime, elle dépasse les networks rivaux avec un écart de plus de 4 millions de fidèles et représente 10 fois l’audience moyenne des plus grosses chaînes câblées.
  • FOX en bon n°2, a mis le paquet cette année en augmentant significativement son offre de programmes originaux (13 nouvelles séries tout genre confondu seront à l’antenne à partir de la rentrée 2013).

  • NBC (ancien n°1 historique), aujourd’hui sur la dernière marche du podium, est encore leader sur la case du jeudi en comédie. Cette année, le paon tente donc de maintenir sa position avec 3 nouvelles séries (anticipant aussi l’essoufflement de Grey’s Anatomy et Glee).
  • ABC a annoncé la couleur à sa conférence de rentrée via sa presidente Anne Sweeney « If you don’t take risks, if you don’t act boldly, you’ll never do something truly mémorable. ». À la quatrième place depuis 2 ans, l’alphabet comme disent les Américains a besoin de marques fortes pour résister à l’érosion de ses audiences. Au 4e trimestre, ABC lancera donc elle aussi pas moins de 8 nouvelles séries, contre 6 pour NBC ou 5 pour Fox…

  • Je vous livre les différentes propositions par ordre de mes préférences.

    1. La famille dysfonctionnelle avec un petit côté eighties
    2. THE GOLBERGS (ABC)
      Pitch : dans les années 80, avant Instagram et Internet, la vie d’une famille un peu spéciale est racontée par le créateur du show, Adam F. Goldberg, qui a filmé sa famille dysfonctionnelle lorsqu’il était enfant.

    3. Le choc des belles-familles
    4. WELCOME TO THE FAMILY (NBC)
      Pitch : lorsque deux jeunes bacheliers décident de se marier suite à la grossesse surprise de la jeune-fille, leurs familles incompatibles vont devoir s’entendre. Créateur : Mike Sikowitz (Rules of Engagement, Friends), Jamie Tarses (Happy Endings, Franklin & Bash)

    5. Le père divorcé qui héberge ses parents encombrants
    6. THE MILLERS (CBS)
      Pitch : un journaliste récemment divorcé qui a menti à ses parents sur son divorce doit leur avouer la vérité quand ces derniers viennent s’installer chez lui alors qu’il vit une nouvelle vie de célibataire mouvementée. Créateur : Greg Garcia.

    7. Deux célibataires qui hébergent leurs pères encombrants
    8. DADS (FOX)
      Pitch : une sitcom multi cameras qui expose comment la vie de deux trentenaires meilleurs amis, entrepreneurs à succès dans le monde du jeu vidéo est chamboulée quand leurs pères emménagent avec eux. Créateurs : Alec Sulkin, Seth MacFarlane, Wellesley Wild (l’équipe de Ted et Family guy). Stars :Seth Green, Giovanni Ribisi, Martin Mull, Peter Riegert.

    9. La famille recomposée
    10. TROPHY WIFE (ABC)
      Pitch : Kate une ancienne fêtarde, change de vie instantanément lorsqu’elle tombe amoureuse d’un homme qui a déjà trois enfants très manipulateurs et deux ex-femmes, qui n’ont de cesse de la juger. Créateurs : Sarah Haskings, Emily Halpern.

    11. La mère ex-alcoolique divorcée et sa mère envahissante
    12. MOM (CBS)
      Pitch : une femme pleine de défauts (Anna Faris) essaye de s’améliorer. Ancienne alcoolique, elle travaille dans un restaurant avec des collègues qui ne sont pas sobres et élève 2 enfants dans un monde pleins de tentations. Créateurs : Chuck Lorre (Mon Oncle Charlie, The Big Bang Theory), Gemma Baker.

    13. Le père gay divorcé et sa mère envahissante
    14. SEAN SAVES THE WORLD (NBC)
      Pitch : un père gay et récemment divorcé doit élever sa fille avec sa mère. Créateurs : Victor Fresco (Better Off Ted, Andy Richter Controls the Universe), Sean Hayes (Will & Grace, Hot in Cleveland), Todd Milliner (Hot in Cleveland, Grimm)

    15. La mère divorcée qui emménage chez son bougon de père
    16. BACK IN THE GAME (ABC)
      Pitch : une femme divorcée qui éduque seule ses enfants, revient vivre chez son père (James Caan), un ancien joueur de baseball professionnel et devient coach de l’équipe de baseball de bras cassés où joue son fils. Créateurs : Mark Cullen, Robb Cullen.

    Bref, une variation sur l’ensemble des problématiques liées à la famille qui ne révolutionne pas le genre mais apporte une certaine fraicheur. Qu’en pensez-vous ?

    4 comm. sur « Line-up des nouveaux pitch de comédie dédiés à l’humour en famille (suite des upfronts) »

    1. Ludovic écrit le 21 mai 2013 à 10:05

      Qu'en est-il des nouvelles séries françaises ?
      Dommage qu'en France, les chaines ne se battent pas comme les chaines américaines qui eux proposent des nouveautés (après je peux me tromper).

    2. Anonyme écrit le 21 mai 2013 à 12:56

      Julie,
      Vous dites que ces séries vont donner le ton à la fiction du monde entier.
      Je constate que ces séries se ressemblent énormément.
      Elles concernent presque toutes un ou une divorcé(e) aux prises avec un parent seul et encombrant.
      Comment se fait-il que l'image de la vie familiale, dans les médias américains, soit si marquée par l'échec?
      Je suppose que les prochains héros des comédies sur la vie familiale seront des célibataires, vivant seuls, sans enfant et qui auront euthanasiés leurs parents trop encombrants.
      Vous dites que ces séries apportent une certaine fraîcheur, elles me font carrément froid dans le dos.
      Amicalement.
      Eric

    3. Ecrit écrit le 22 mai 2013 à 09:52

      @Eric: la fiction est à l'image de ceux qui l'écrivent… ainsi je partage votre désenchantement sur la façon dont la famille est perçue. Je me console néanmoins en me disant que du rire naît aussi la dénonciation de quelques tabous intéressants plus ou moins frais…

    4. Ecrit écrit le 23 mai 2013 à 17:01

      @Ludovic: les upfronts des chaînes françaises sont plutôt situés en septembre lors de leur conférence de rentrée. J'avais fait quelques news sur le sujet et notamment sur la comédie: Focus sur les comédies de la rentrée, un genre qui séduit moins. Après, forcément, le marché français est presque 20 fois moins important que le marché US, d'où le faible nombre de projets présentés en volume… Pour la qualité et l'audace, c'est une autre histoire que j'ai également commentée dans le chapitre 12 de notre formation dédié à la compréhension du marché audiovisuel français. À bon entendeur.

    Laisser un commentaire