Producteur de film, producteur tv: comment bien choisir son producteur?

Sujet(s) abordé(s) :

Il faudra tout le savoir-faire commercial de votre producteur pour vendre votre projet à un distributeur et/ou à un diffuseur… d’où la nécessité de choisir la bonne production dès le départ !


Petit rappel : l’industrie cinématographique américaine s’est construite sur des croyances qui ont volé en éclat aujourd’hui. Au départ, les studios hollywoodiens misaient avant tout sur la rareté du produit et le contrôle du lieu de consommation. Aujourd’hui, les producteurs américains et par extension les producteurs français (dans une moindre mesure) doivent faire face à un nouveau monde, marqué par trois caractéristiques :

  1. surabondance : tout projet de film ou de série est non seulement en concurrence avec 50 000 autres projets d’une industrie mondialisée, mais il est également en compétition avec les plus grands films et séries de tous les temps ;
  2. libre-accès au contenu : Internet et les systèmes de VOD ont changé la donne en permettant à monsieur tout le monde d’avoir accès de chez lui à un catalogue important de contenus ;
  3. choix éclairé du spectateur : réseaux sociaux, bouche-à-oreille, presse, marketing, etc. orientent désormais les choix des spectateurs qui peuvent se constituer un amas important d’informations sur un projet avant même de l’avoir vu.

Il ne suffit pas de réussir à obtenir une option d’un producteur (pour en savoir plus sur comment vendre à un producteur, cliquez sur la vidéo pédagogique qui explique comment envoyer votre scénario), il faut aussi pouvoir retravailler votre texte avec lui pour l’orienter à la vente finale et ainsi donner à votre projet les meilleures chances de séduire un diffuseur et/ou un distributeur. Comment ?

En vous appuyant sur le savoir-faire de votre producteur qui vous aidera à :

  1. Couper les longueurs d’où l’intérêt de préparer en amont des documents courts : pour vous y aider, cliquez sur les vidéos pédagogiques qui expliquent comment rédiger un one liner, un pitch, un synopsis court.
  2. Mettre en valeur la mécanique dramatique, c’est-à-dire la tâche (cf. vidéo pédagoqique associée pour trouver une tâche originale et conflictuelle forte, graal du scénariste). Chaque action et chaque mot doit être compréhensible, explicable et visuel.

  3. Établir clairement la trajectoire des personnages. Le héros doit être emblématique, qu’il soit construit sur le modèle de l’anti-héros ou sur un archétype fédérateur. Vos personnages secondaires doivent tous avoir un intérêt.

  4. Renforcer les liens logiques. Toute action doit être influencée par l’action qui la précède ou par les caractéristiques des personnages. Plus votre document sera logique, plus votre argumentation sera imparable.

  5. Assumer une vision du monde. Tout projet de fiction dépeint une vision du monde et un point de vue sur un sujet de société ou une thématique. Il est ainsi important que votre note d’intention décrive précisément par quoi est constitué le monde que vous donnez à voir. Plus cette évocation sera concise, poétique, percutante, plus vous séduirez vos lecteurs potentiels.

D’où l’importance aussi de bien choisir son producteur et de déterminer avant de commencer à collaborer avec lui ce qu’il cherche et quelles sont ses propres priorités par rapport à son métier :

  • Votre producteur est-il business orienté (serait-il prêt à produire n’importe quoi ?), contenu-orienté (produit-il des films pour la communauté, pour lui-même, parce qu’il croit en vous ?). Une petite étude de son CV et des films qu’il a produits vous permettra de répondre à ces questions. (cf. qui sont les 132 producteurs de fiction TV qui travaillent en France ?)

  • Où sont ses priorités ? Cela est extrêmement important pour vous de le déterminer avec précision car ces dernières auront une incidence sur les décisions qu’il prendra et comment il s’engagera avec vous dans le processus de fabrication.

  • A-t-il une relation particulière à votre oeuvre ? Avant d’aller chercher des fonds pour faire votre film ou démarcher, votre producteur devra avoir une relation émotionnelle personnelle à votre projet. Plus il pourra défendre votre vision d’auteur et y adhérer, plus il sera capable de rendre votre projet inéluctable et donc de convaincre…

Voici pour finir une petite check-list qui vous aidera à cerner le savoir-faire de votre producteur. Dans vos discussions, il est important que ce dernier vous éclaire sur les questions suivantes (si vous ne l’avez pas déjà fait) :

  1. quel est l’ordre de grandeur du budget que vous visez ?

  2. avec quels films ou séries comparables êtes-vous en concurrence ?

  3. quelle est la nature et la cible d’audience que vous visez ?

  4. quels sont les acteurs possibles à contacter ?

  5. quelles collaborations envisager avec les autres corps de métier : quels réalisateurs, monteurs, ingénieurs du son possibles ?

  6. quelle est la stratégie de communication à adopter : quand et à qui présenter le projet ? Sous quelles formes (pitch, concept, synopsis, etc.) ? quels festivals cibler ?

  7. sans parler de toutes les problématiques pures de financement qui sont de son ressort : quels dossier d’aides déposer ? Quels montages financiers ?, Quels distributeurs ? Diffuseurs ? etc.

15 comm. sur « Producteur de film, producteur tv: comment bien choisir son producteur? »

  1. Anonyme écrit le 22 février 2013 à 17:22

    Julie,
    Il n'est ainsi pas du tout de reussir??

    Bel article sinon.Amicalement.
    Eric

  2. Ecrit écrit le 22 février 2013 à 21:25

    @Eric : la formulation était maladroite. C'est corrigé. Merci pour votre vigilance. Julie

  3. Anonyme écrit le 25 février 2013 à 14:14

    Un article qu'il me fallait ^^. Parcontre je fais un scenario (horreur) avec selon moi un petit budget pour le faire et je pense pouvoir produire moi meme ce film. Est ce réalisable? Comment cela se passe? Je voudrait etre le nouveau Oren Peli au fond de moi ^^
    Kevin

  4. Ecrit écrit le 26 février 2013 à 08:22

    Cher kevin : rien n'est impossible aux audacieux. Comme tous les jeunes réalisateurs-producteurs, il vous faudra de l'imagination, de l'endurance et une grande force de conviction. Produire low cost est aussi un savoir faire qu'on ne découvre qu'en essayant. Bref, à vous de vous renseigner et de rassembler des talents autour de vous pour rendre votre projet possible. Bonne chance.

  5. Anonyme écrit le 27 février 2013 à 13:20

    Merci de votre soutien ^^ parcontre j'ai une autre question si je peux me permettre. Peut on contacter un réalisateur en 1er pour lui devoiler notre projet et le convaincre de le réaliser pour ensuite avoir plus de credibilité aux yeux des producteurs? Ce systeme est-il courant et est-il efficace?
    Kevin

  6. Ecrit écrit le 27 février 2013 à 13:46

    @Kevin : c'est effectivement une possibilité. Est-ce que cela est efficace ? Tout dépend de la qualité de votre projet : plus il sera imparable, intéressant, en un mot (ou 2) un high concept, plus vous aurez de chance de convaincre surtout si vous ciblez une star (c'est-à-dire quelqu'un qui n'a pas besoin de chercher du travail ou de prendre des risques). À vous de cibler un réalisateur assez accessible autant que connu pour donner une véritable plus-value à votre projet. Bon courage, et merci de votre fidélité.

  7. Anonyme écrit le 6 avril 2013 à 13:37

    Bonjour Julie
    Auteur d'un concept original de série TV, j'ai envoyé ma bible à un producteur qui désire m'optionner. Comme je suis un auteur débutant, il me propose de m'adjoindre un co-auteur pour réécrire la bible (sans changer le concept ni les perso ni l'arche narrative, il s'agit juste de peaufiner les intrigues) afin de la proposer ensuite aux chaînes. J'ai rencontré cet auteur qui est confirmé et que j'ai senti sur le la même longueur d'ondes que moi sur ce projet. J'ai donc dit OK mais à présent je m'interroge sur le contrat que l'on me propose. Je me retrouve co-auteur à 50 % avec le nouvel auteur. Est-ce normal alors que j'apporte le concept et les personnages ? Comment faire pour garder un tant soit peu la paternité de ce projet ? Puis-je demander qu'il soit mentionné dans le contrat que je suis l'auteur de l'idée originale ? Etant totalement novice je suis un peu perdue et surtout ne sais pas quelles sont les usages de la profession. Devenir co-auteur à 50 % ne me dérange pas finalement, car l'autre auteur va beaucoup m'apporter. Mais j'aimerais juste que l'on reconnaisse d'une manière ou d'une autre que l'idée et le monde de ce cette nouvelle série vient de moi, d'autant plus que si j'ai bien compris cela peut être important en cas de diffusion pour les droits d'auteur.
    Merci d'éclairer ma lanterne !

  8. Ecrit écrit le 7 avril 2013 à 08:03

    Cher anonyme: vous avez apporté un concept original de série TV et c'est bien sur ce concept que le producteur doit prendre une option. Cependant, comme vous êtes débutant, le producteur en question souhaite vous adjoindre un autre auteur confirmé pour rassurer la chaîne qu'il vise (il vous dit qu'il veut améliorer le projet et peaufiner ci ou ca) mais son enjeu est surtout de limiter le risque de sa vente. Car vendre le projet d'un inconnu est plus risqué que vendre le projet d'un auteur confirmé. Bref, vous ETES l'auteur UNIQUE du concept existant. Vous n'avez pas donc pas à partager vos droits sur cette partie. Il faut donc que votre contrat d'option reflète cet état de fait (n'hésitez pas à y inclure l'historique de votre rencontre et de vos démarches avec le producteur en question pour bien appuyer sur ce point). Vous pourrez ensuite spécifier dans ce même contrat que vous comptez travailler avec l'auteur choisi par la production sur les étapes suivantes d'écriture (arches, synopsis, etc. sur lesquels vous partagerez 50% des droits). N'oubliez pas qu'un contrat est un accord de gré à gré: tout se négocie. Je laisse Cédric compléter ma réponse.

  9. Anonyme écrit le 8 avril 2013 à 09:28

    Merci Julie pour avoir clarifié les choses. Pas facile de négocier avec des pros de la négo quand on ne connaît pas les us et coutumes de la profession. Et puis on a peur de créer des tensions avec le co-auteur etc…J'ai demandé à ce que l'idée originale (est-ce la même chose que le concept ?) me soit attribuée dans le contrat. Pour l'instant pas de réponse…En tout cas un grand merci.

  10. Ecrit écrit le 8 avril 2013 à 17:20

    @Anon: Félicitations pour cette option !

    Attention, l'idée originale n'a rien à voir avec le concept. Une idée originale n'est pas protégée par le droit d'auteur, les idées appartenant légalement à tout le monde. Un concept est au contraire une œuvre protégée par le code de la propriété intellectuelle. La paternité de l'idée originale dans un contrat équivaut donc à… du vent.

    Je vous propose de nous contacter rapidement par mail, afin que nous puissions vous conseiller dans le détail. :o)

    Bien à vous,
    Cédric

  11. SADIO TRAORE écrit le 1 juin 2014 à 10:08

    moi j'ai écris un film il y a de cela 5 ans mai pas encore de contacte pourriez vous m'aidez en avoir un?

  12. Ecrit écrit le 1 juin 2014 à 16:54

    @Sadio: si vous souhaitez trouver un producteur pour votre projet, il vous faudra sélectionner des maisons de production françaises (un classement des producteurs français existe dans certains Dossiers du CNC comme le dossier N°324 sur les programmes audiovisuels qui contient une section producteur, p19)
    puis leur envoyer un synopsis de votre projet. Nous donnons quelques conseils dans la vidéo : comment envoyer un scénario et être lu.
    Malheureusement, nous ne proposons pas pour l'instant de services de mise en relation directe avec des producteurs.
    Dernier conseil : renseignez-vous sur les festivals, les avant-premières et tous les lieux de rencontre possible avec des producteurs de votre région pour pouvoir construire votre réseau professionnel. Dans ces occasions, vous pourrez pitcher votre projet et susciter des envies de collaboration potentielle.
    En espérant avoir répondu à votre demande et en vous souhaitant bonne chance, à bientôt sur le blog.

  13. Anonyme écrit le 16 août 2014 à 13:07

    Bonjour Julie, j'ai écrit un scénario (fantastique), je suis française mais est ce possible de contacter un producteur américain?

  14. Anonyme écrit le 16 août 2014 à 13:39

    bonjour Julie, j'ai écrit un scénario (fantastique) et je voulais savoir si je peux contacter un producteur américain sachant que je vis en France.

  15. Ecrit écrit le 19 août 2014 à 07:52

    Cher anonyme, si vous souhaitez démarcher à l'étranger et notamment aux US, vous doublez la difficulté. Les producteurs US sont déjà sollicités par leurs auteurs nationaux et votre scénario se doit d'être au niveau de la meilleure industrie du monde, c'est à dire, excellent. Bref, le mieux est toujours de chercher des producteurs français qui travaillent aux US: Europacorp, le groupe Newen, Gaumont, etc. Cela me parait la meilleure façon d'envisager votre vente. Sinon, il faut déménager à Los Angeles. Bon courage, JS

Laisser un commentaire