Que souhaiter aux scénaristes français ?

Sujet(s) abordé(s) :

Dix résolutions d’auteur à prendre en 2013. Notre modeste blog fête son troisième anniversaire cette année. Nous l’avons créé pour de nombreuses raisons et en premier lieu pour essayer de transmettre notre méthode d’écriture et des conseils ainsi qu’une vision du métier qui nous est propre.


Il est en effet parfois difficile dans l’industrie, ou devrais-je dire l’artisanat audiovisuel qui est le nôtre de pouvoir s’exprimer et travailler avec les meilleurs atouts tout en partageant un savoir-faire commun. Si vous avez suivi nos différentes discussions et l’actualité des médias, vous savez que nous méritons en France de meilleurs films et de meilleures séries TV. Et cela commence avant tout avec de meilleurs scénarios. Dans cet esprit, voici quelques souhaits que nous formons pour chacun de vous, en 2013. Que cette année vous soit profitable et qu’elle vous permette de voir la concrétisation de tous vos projets, même les plus fous ! Soyons tous plus audacieux…

  1. Soyons créatifs.
    • Développons une relation saine avec notre créativité pour lui permettre de se développer.
    • Canalisons la dans notre processus d’écriture et trouvons des routines efficaces pour que notre créativité s’épanouisse sans entraves.

      Retrouvez notre méthode pour surmonter les blocages créatifs en commençant un cycle dédié à la créativité.

  2. Cultivons nos connaissances.
    • Nourrissons notre imaginaire par la lecture de bons livres et de bons scénarios.
    • Cherchons notre inspiration en observant et en analysant des films.
    • Que l’ensemble de ces connaissances, idées, images nous aident à écrire mieux et efficace.

      Retrouvez ici notre sélection d’ouvrages de référence en scénario.

  3. Vendons nos projets et scénarios originaux.
    • Que nous puissions exercer notre métier d’auteur dans une dynamique vertueuse en faisant valoir notre savoir-faire. 
    • Soyons respecté dans nos droits et vision du monde.
    • Sachons exercer notre métier tous les jours. 
    • Que notre ténacité, pugnacité soit récompensée par de nombreuses ventes et projets en développement.

      Profitez de notre retour d’expérience pour améliorer votre break-in et percer sur le marché français.

  4. Soyons visuels.
    • Que notre amour de la langue française, des verbes d’action, des descriptions vivantes et colorées puisse éclairer nos pages.
    • Que nos scénarios puissent produire des images fortes dans l’esprit de nos lecteurs et qu’ils convainquent des producteurs et diffuseurs de les mettre en image.

      Profitez de nos techniques pour accrocher davantage vos lecteurs en apprenant la technique du milking.

  5. Écrivons des concepts forts.
    • Que nos concepts accrochent l’esprit de nos lecteurs.
    • Qu’ils puissent générer de puissants intérêts et qu’ils nous poussent à hausser notre niveau d’exigence ainsi que celui de nos collaborateurs.
    • Que tous nos scénarios (même a priori ceux les moins commerciaux) puissent accrocher des producteurs.
    • Que nos idées trouvent leur chemin pour faire la différence et emporter l’adhésion.

      Profitez de nos techniques de brainstorming pour créer des high concept efficaces et vendeurs.

  6. Inventons des personnages emblématiques.
    • Que nos personnages touchent et émeuvent nos lecteurs au plus profond d’eux-mêmes.
    • Qu’ils puissent parler et agir à travers nous et qu’ils nous montrent l’exemple à suivre lorsque notre espoir faiblit.
    • Puissent-ils inspirer de la grandeur à chacune de nos scènes.

      Profitez de notre cycle créer un personnage inoubliable pour vous rendre maître et possesseur de l’adhésion du lecteur.

  7. Débloquons nos censures.
    • Que les voix de la négativité ne puissent jamais nous atteindre en 2013.
    • Que nos forces nous écartent de nos doutes et qu’elles nous permettent de poursuivre les chemins parfois tortueux de l’écriture.
    • Que notre pouvoir de scénariste se révèle et nous montre que la force de nos doutes n’est que celle que nous leur donnons. Rien de plus.

      Profitez de notre cycle sur les séquences d’ouverture pour démarrer sans attendre en suivant un process pas à pas.

  8. Prenons plaisir à réécrire.
    • Que notre passion de l’écriture nous confirme dans l’idée qu’écrire c’est réécrire.
    • Que nos réécritures ne nous lassent jamais et puissions-nous trouver toujours de nouvelles voies à explorer.
    • Que tous nos projets aboutissent et qu’ils trouvent des fins satisfaisantes.

      Profitez de nos conseils avec notre cycle sur la réécriture pour éviter les dix erreurs les plus fréquentes en scénario.

  9. Créons des mécaniques dramatiques imparables.
    • Que notre passion de l’écriture de séries puisse trouver un lieu d’expression.
    • Que nos mécaniques dramatiques soient assez fortes et originales pour donner lieu à des milliers d’épisodes.
    • Puissions-nous suivre nos passions dans des histoires qui touchent notre âme.
    • Que ces histoires donnent naissance à de grands scénarios.

      Profitez de notre option série TV pour construire des mécaniques de séries innovantes et efficaces.

  10. Entourons-nous de bons interlocuteurs.
    • Que nos agents nous offrent de belles rencontres et des opportunités professionnelles intéressantes.
    • Que les producteurs avec qui nous travaillons puissent partager notre univers et se battre à nos côtés pour faire aboutir nos projets originaux.
    • Que nos co-auteurs et autres collaborateurs travaillent tous dans l’intérêt de faire le meilleur projet possible.
    • Bref, que la force soit avec nous pour trouver la foi de croire en nous et d’être libre dans nos choix d’auteur.
    • Que nous puissions tous enfin bénéficier de toute la chance possible pour faire aboutir nos projets.

      Ne laissez pas totalement la chance décider pour vous et apprenez à structurer efficacement vos projets en choisissant plutôt de maîtriser la technique du break-down pour convaincre de vos talents d’auteur.

En conclusion, même s’il existe parfois des choses en dehors de notre contrôle (l’air du temps ou les goûts du public mais aussi les restrictions budgétaires ou encore la frilosité ambiante de certains de nos diffuseurs), il y a bien une chose en notre pouvoir : notre désir d’écrire. Le contenu des histoires sur lesquelles nous choisissons de passer du temps nous appartient, ainsi que l’effort et la sueur que nous choisissons d’y apporter. Que 2013 nous permette donc à tous de garder le cap et de nous inscrire dans de nouvelles dynamiques créatives pour que toutes nos histoires puissent trouver leur chemin jusqu’au public.
Merci encore de votre fidélité. Toute l’équipe High concept vous souhaite ainsi simplement le meilleur pour que vos efforts créatifs soient tous couronnés de succès en 2013 !

6 comm. sur « Que souhaiter aux scénaristes français ? »

  1. Anonyme écrit le 3 janvier 2013 à 06:33

    Julie et Cedric,

    L'année 2012 m'a permis de découvrir votre blog qui m'est une aide trés précieuse pour entretenir la flamme. Je vous en remercie chaleureusement. Mon souhait , quelque peu intéressé mais d'autant plus sincére, est que vous puissiez poursuivre votre "sacerdoce" de nombreuses années et que votre réussite professionnelle soit le gage de la pertinence de vos écrits.
    Bonne année et merci.
    Eric

  2. Ecrit écrit le 4 janvier 2013 à 10:41

    @Eric : merci pour vos encouragements. C'est grâce à vous que nous existons et c'est pour vous que nous essayons d'être à la hauteur. Rassurez-vous, notre sacerdoce n'est pas complètement désintéressé non plus. Nous pensons que nos méthodes méritent d'être partagées et ce, à des prix très raisonnables. Nous continuerons donc sur cette voie avec plein de nouveautés en 2013. Au plaisir de partager avec vous sur le site, à très bientôt, Julie

  3. Natacha écrit le 12 janvier 2013 à 21:56

    …que nous arrivions un jour à convaincre nos proches, par notre ténacité, notre travail et notre passion, que l'écriture est plus qu'un hobby dans nos vies !

    Bonne année 2013 à tous !

  4. Ecrit écrit le 14 janvier 2013 à 17:30

    @Natacha : Ah! L'éternel problème de l'auteur émergent… Jusqu'au jour où son nom figure sur une œuvre connue, bien entendu. Alors, miraculeusement, le «hobby» qui occupait ses journées depuis trois ans devient un vrai travail aux yeux de tous ;o) Excellente année 2013 !

  5. Anonyme écrit le 5 avril 2013 à 06:35

    On n’a que l’embarras du choix pour faire des vœux pour les scénaristes.
    Dans l’émission : LE RENDEZ-VOUS de L Goumarre du 04 04 2013 http://www.franceculture.fr/emission-le-rendez-vous-le-rdv-040213-avec-etienne-chatilliez-francoise-lebrun-et-la-session-de-nahu
    A 5 minutes du début on peut entendre à propos de scénaristes : « …Bien qu’ils viennent du secteur télévisuel ce n’est pas un scénario paresseux… »
    Puis, à propos de la place du scénariste dans le processus de création en France, deux plaisanteries attribuées à F. Weber.
    « A Hollywood, une personne se gare sur une place réservée aux handicapés. Le vigile lui demande de libérer la place. L’homme dit qu’il est scénariste. Le vigile le laisse alors tranquille.
    A quoi reconnaît-on une actrice belge à Hollywood ? C’est la seule qui cherche à coucher avec le scénariste. »
    Ce sont des plaisanteries faciles où on peut remplacer scénariste par n’importe quelle autre profession.
    Je suppose qu’en transposant ces histoires en France ça donne : Comment reconnaît-on le chien d’une actrice belge sur un tournage français ?
    C’est une émission de France Culture mais de quelle culture ? On peut remarquer qu’ils ne sont même pas capables de dater correctement leur émission : c’est écrit 04/02/2013 pour 04/04/2013.
    C’est facile d’être critique quand on est fonctionnaire.
    Eric

  6. Ecrit écrit le 8 avril 2013 à 16:55

    @Éric: C'est un fait, en France, les scénaristes TV sont moins considérés par la presse ou les producteurs que les auteurs de ciné. (Chose amusante, c'est presque l'inverse aux US, comme le prouve votre anecdote, parce que le flux tendu des séries du réseau hertzien leur donne le pouvoir, ce qui n'est pas le cas dans leur industrie cinématographique). Mais presse et prods sont simplement à l'image de la société: à nous d'être bons et de faire des séries qui cartonnent pour susciter le désir. High concept power, oserais-je rajouter ;o)

Laisser un commentaire