Catch line: vendre un scénario grâce au marketing

Sujet(s) abordé(s) :

En reprenant une chronique de William Martell : Les scénaristes TV sont-ils des artistes ?, je ne résiste pas à partager avec vous l’intéressante archive qu’il a déterré de 1933 : une série de « catch lines » tirées d’une campagne marketing de Warner.


Près d’un siècle plus tard, ces mini teasers fonctionnent toujours à mon avis (vous excuserez d’avance mes tentatives de traduction).
Qu’en pensez-vous ?

  • Wanted by the law – demanded by the lawless ! (recherché par la police – encore plus par les hors la loi)
  • The price of his honor – was the price of her life ! (elle a payé de sa vie le prix de son honneur)
  • Too late ! She found love ! (Trop tard ! Elle a déjà trouvé l’amour !)
  • A social outcast – yet she gave her life for one decent love. (Paria de la société : elle a pourtant donné sa vie pour une véritable histoire d’amour)
  • She sold her honnor to buy love ! (Elle a vendu son honneur contre de l’amour)
  • Beauty safe in a hell of a woman – starved men ! (un sacré bout de femme fatale face à des hommes affamés)
  • Her love was for many – her heart was for one ! (Elle avait de l’amour pour tous, mais son coeur n’était qu’à un seul)
  • Too honorless to be loved – too beautiful to be condemned ! (Pas assez digne pour être aimé, trop beau pour être condamné)

Trouverez-vous les films correspondant ?
Pour vous exercer à rendre vos pitchs plus « catchy », n’hésitez pas à vous reporter au chapitre dédié de la formation high concept et travaillez le one liner de vos scénarios.
Source : Sex in a submarine – Blog de William Martell – Lancelot Link’s Twelve du 15 mars 2012

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire