Dix conseils de Billy Wilder à relire avant d’écrire

Sujet(s) abordé(s) :

À l’occasion de l’anniversaire de la mort de Billy Wilder, je ne résiste pas à vous traduire les conseils que ce grand réalisateur avait réservé aux scénaristes dans ses notes (vous pouvez retrouver ces pensées et beaucoup d’autres dans Conversations avec Billy Wilder).


Voici les astuces qui vous permettront peut-être de devenir des grands vous aussi :

  • 1) le public est versatile ;
  • 2) prenez-le à la gorge et ne le laissez jamais vous échapper ;
  • 5) plus vous mettez de la subtilité et de l’élégance à cacher votre structure et vos rebondissements, meilleur vous êtes en tant qu’auteur ;
  • 6) Si vous avez un problème dans le troisième acte, c’est que le vrai problème est dans le premier !
  • 7) utilisez cette astuce de Lubitsch : comptez sur l’intelligence du public et laissez-le faire ses additions (ne les tenez pas trop par la main), il vous en sera reconnaissant pour toujours ;
  • 8) quand vous utilisez une voix-off, veillez à ne pas décrire ce que le public voit déjà mais faites des ajouts pertinents à ce qu’il voit ;
  • 10) le troisième acte doit construire, construire, construire tout en jouant sur le tempo et l’action jusqu’à la dernière épreuve, et ensuite – c’est tout. Ne traînez pas.

J’espère que comme moi, vous garderez ces petites phrases toujours dans un coin de votre tête avant de vous mettre à l’ouvrage… Qu’en pensez-vous, auriez-vous dans votre besace d’autres astuces à partager avec nous sur le sujet ?

5 comm. sur « Dix conseils de Billy Wilder à relire avant d’écrire »

  1. Anonyme écrit le 29 mars 2013 à 16:30

    Je m'apprête à écrire un nouveau scénario une fois que j'aurai acheté et étudié votre formation N°1 d'ici trois jours. Ces dix règles seront affichées face à moi au-dessus de mon bureau.
    David.

  2. Ecrit écrit le 29 mars 2013 à 17:50

    Cher David,
    Beau programme ! Merci de votre fidélité à la méthode high concept et bon courage.
    Cédric et moi vous envoyons toutes nos bonnes ondes pour votre écriture. A bientôt, Julie.
    Ps. N'oubliez pas aussi que les genres aident grandement à structurer. N'hésitez pas ainsi à réutiliser des mécaniques dramatiques qui ont fait leurs preuves afin de ne pas réinventer la roue (l'action, le thriller, le drama mais aussi l'étude du genre policier ou de la comédie sont disponibles sur le blog).

  3. Anonyme écrit le 30 mars 2013 à 12:54

    Merci de votre soutien, je vais en avoir besoin.
    J'ai eu la chance de travailler dans les studios de Shepperton près de Londres, d'y rencontrer de nombreux professionnels de l'industrie du cinéma et d'avoir eu de bons retours sur certaines de mes qualités en écriture.
    Autodidacte j'ai commis toutes les erreurs possibles pour la construction des scénarii mais j'ai confiance en ma créativité et ma psychologie pour développer de bons projets. J'espère que vos cours me permettront rapidement de "passer mes ceintures" grâce à une bonne technique!!
    Merci et à très bientôt.
    David

  4. Ecrit écrit le 2 avril 2013 à 10:12

    @David: avec le pack genres, vous êtes maintenant armé pour mettre les différentes techniques que nous enseignons sur le blog des créateurs de fictions au service de votre créativité. Dernier conseil: commencez toujours par le 1-2-3 (avec un document court et maniable qui résuméra l'essentiel de votre histoire et vous permettra de prendre du recul). L'un des secrets est de pitcher ce 1-2-3 à votre entourage pour vérifier que tout est fluide et que vos différents points (déclencheur – tâche – climax) s'enchaînent de façon logique. N'hésitez pas à vous reporter à nos différents conseils (comme 10 règles pour écrire un bon scénario par exemple) pour faire le point de temps à autre et vérifier que vous n'avez rien oublié. Bon courage. Toutes nos bonnes ondes vous accompagnent. Julie et Cédric

  5. Anonyme écrit le 27 avril 2014 à 09:18

    Ne posez pas un cadre ou des règles sur votre histoire mais sachez reconnaître le cadre et les règles que vous révèlent votre histoire…
    Franck

Laisser un commentaire